Placebo sécuritaire


Au risque de paraitre naïve, « barrée à l’ouest » aux vues des « évènements », je vais quand même pousser un cri de rage : rhaaa, argh, zut, flute et crotte !
Voilà, ça, c’est fait.

Trois fois la semaine au moins, je file dans le même centre commercial refaire le plein du placard … depuis, pff, des décennies.
Et depuis moins de 15 jours, je dois me soumettre au contrôle des « bagages » à chaque visite.
Autant je peux faire un effort pour les grands sacs de courses, les cabas autant pour mon sac à main, grand comme une aumônière, je suis exaspérée !
J’ai la furieuse impression d’être prise pour une idiote de la part de ceux qui ont mis en place ce dispositif ! Et j’ai horreur de ça !

Franchement, il est de notoriété, qu’outre le fait de résider à plouc-ville, patelin sans intérêt politique, stratégique, économique, les « terroristes » de toutes obédiences agissent par ceintures explosives (Or nous ne dégrafons pas nos manteaux), avec de l’armement militaire, souvent dans de gros sacs de sport ou équivalents, les versions « courtes » coutent trop cher et sont moins disponibles au marché noir (or nous ne sommes qu’encombrés de nos caddies) ou des cutters planqués dans les poches ou les manches (or nous ne planquons que nos porte-monnaie, carte bleue et chéquier pour éviter les vols à la tire). J’ai parfois le désagréable sentiment d’en savoir plus que les exploitants des entreprises de sécurité !
En plus, les agents sont constamment renouvelés. Ils n’ont donc pas les moyens de développer une mémoire photographique des « habitués » ou des personnels de la galerie marchande (le personnel de l’enseigne principale dispose lui de sa propre entrée sécurisée par les agents « maison »).

Il faut également reconnaître qu’ils ne sont pas particulièrement « finauds » ces contrôleurs !
Quand des vendeurs viennent s’aérer avec la pause cigarette ou manutentionnent des cartons de livraison jusqu’au local de recyclage, ils doivent eux aussi se re-soumettre au contrôle.
Une de mes copines, exaspérée, est parvenue à passer outre en jouant les sourdes tout en profitant d’une entrée groupée de clients … Je serais curieuse d’observer la gestion des flux les jours ou horaires de forte affluence dans le petit sas avec un seul agent …
J’ai, un temps, envisagé le changement d’enseigne pour échapper à cette illusion sécuritaire. Hélas, aucune enseigne échappe au phénomène.

Une connaissance m’assure que le recours aux agents de sécurité s’est mis en place à la demande de l’Etat (relayé par la Préfecture, je suppose), à la charge des magasins.
En attendant, les jours de courses sans caddie, je vais tester une porte latérale, oubliée des vigiles … Oubli qui ne me parait pas très sérieux pour des « professionnels », sauf à renforcer l’impression que leur mise en place est purement cosmétique et d’affichage pour ne pas dire d’enfumage.

Fultrix.

PS : Finalement, depuis le 3 janvier, le personnel de sécurité a disparu … mais j’ai aperçu une ronde de la police municipale un samedi après-midi. J’ignore si c’est ordinaire ou non.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, Les petits riens, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Placebo sécuritaire

  1. caligula63 dit :

    Ben dites-donc, vous êtes ultra sécurisée !
    Je fais moi aussi les courses depuis des décennies, mais point de fouilles au corps. Des vigiles, oui, mais inactifs…

    Et pourtant dans mon patelin – plus petit que le vôtre – on peut y trouver un gros tribunal, une prison toute neuve et un fabricant de médocs…

    Mais point de fouilles.

    En plus, je ne prends jamais mon sac à main lorsque je fais les courses ! 😀

    • fultrix dit :

      Pas de sac à main ?!
      Mais c’est quoi cette façon négligée de sortir ! 😉
      En plus, je suis persuadée que vous sortez en cheveux …
      Les vigiles que j’évoque son des personnels supplémentaires. Nous avons dans la gallerie marchande et à l’entrée de l’hypermarché le personnel habituel … pour les voleurs.

  2. Vien Hue dit :

    C’est la même chose dans le centre commercial près de chez moi en proche banlieue parisienne : au moins 3 ou 4 entrées possibles au sein du centre sans aucune surveillance. Ça en serait risible sans les événements dramatiques…Poudre aux yeux !

    • fultrix dit :

      Hélas !
      Il y a beaucoup trop de situations de ce genre. C’est à nous d’avoir l’oeil. Cela me fait penser que l’autre jour, en attendant mon tour pour des places de spectacle, j’ai rappelé au client precedent qu’il oubliait son parapluie, à la place du guichetier … Mieux que vigie pirate … Super-fufu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s