Frémissement calendal ou discours sans lendemain ?


A la suite des résultats des élections régionales et des nouvelles annonces gouvernementales en faveur de l’emploi, le lecteur moyen pourrait être saisi par la désillusion des effets d’annonces sans mesure concrète alors qu’il s’agit de les mettre en œuvre dès janvier 2016 … (notez au passage que le journal commet une coquille sur la date d’annonce « lundi 14 novembre, au lendemain des régionales …).

« Heureusement », la politique monétaire n’est plus, de fait, du ressort des gouvernements (faut-il en rire ?). Après les exigences de réformes, mesures drastiques et autres horreurs économiques pour les citoyens, des membres du comité exécutif de la Banque Centrale Européenne seraient en train de se dire que tout cela ne serait pas forcément une bonne chose …
C’est ballot, hein ?

Mais, bon, pour la « bonne bouche » je vous propose quelques morceaux choisis de l’article en question :
«Les responsables politiques ne devraient pas succomber à l’obsession de la “compétitivité”
– « critique les pays en excédent commercial »
– « «Les changements des marchés financiers internationaux compliquent sérieusement la vie des banques centrales.» »
– « l’innovation financière a eu surtout pour résultat de «rendre le monde plus dangereux» »
– « Les taux de change flexibles devaient permettre d’absorber les chocs externes, selon les croyances d’hier. Quand une économie va mal, elle refait ses forces en dévaluant et retrouve un équilibre. C’est de moins en moins vrai »
– « Un pays avec sa monnaie propre n’a pas plus d’indépendance dans sa politique monétaire que les pays à change fixe, au contraire. »

Hélas, l’article prévient qu’il ne faut pas attendre grand’chose de la BCE au motif qu’elle dispose de peu de moyens et qu’il semble qu’elle soit encore dans l’attente de propositions de la part d’économistes (pas ceux qui nous mettent à mal, quand même ?!) « pour comprendre les mécanismes complexes de l’économie financiarisée et mondialisée et trouver les recettes d’un retour à la croissance. »

Bon, c’est bientôt Noël mais il ne faut quand même pas trop y croire …

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Finances, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s