Ironie de l’Histoire


Histoire

Sur la cote atlantique, à l’extrémité d’une pointe rocheuse, une table d’orientation explique aux touristes les destinations possibles à vol d’oiseau.

Sauf que l’œuvre censée résister au temps, aux intempéries, aux outrages des embruns salés ne tient pas face aux soubresauts de l’Histoire … Les capitales changent quand les états recouvrent leur souveraineté. Aujourd’hui, qui se souvient de la charmante bourgade de Bonn ?!

L’artiste avait peu de chance de comprendre que sa création serait périmée trois ans après sa création !
Maintenant, elle est un témoignage historique que les moins de 24 ans n’ont pas pu connaitre.

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Cet article, publié dans Les petits riens, Politique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ironie de l’Histoire

  1. caligula63 dit :

    Guérande?
    Hum… Je n’étais pas loin durant mes congés estivaux. Juste de l’autre côté de la Loire (oui, je reste au sud de ce fleuve, le nord étant habité d’hommes à demi-sauvage; enfin, si j’en crois les racontars…).

    Sinon, pour ce qui est de Bonn, effectivement elle a perdu sa qualité de capitale, mais la guerre froide semble renaitre… Même si j’ai du mal à imaginer Vladimir Poutine envahir les anciennes provinces de l’URSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s