L’impôt fait société …


… S’y soustraire fait anomie.

Dans un article du Point, l’augmentation de l’endettement des Etats est présenté comme une catastrophe qui débouchera forcément sur une nouvelle crise financière. Il semble de bon ton de faire peur au lectorat.
Je regrette l’absence d’explication quant à l’usage des fonds empruntés.
Je déplore également la manie journalistique à prétendre qu’un Etat fonctionne comme un foyer fiscal de particuliers au lieu de l’assimiler à une entreprise politique, empruntant afin d’investir dans le seul but de mutualiser des biens ou des services (Pourquoi faudrait-il que « la synergie », la « mutualisation des ressources » et le « recentrage sur le cœur du métier » sans oublier les « économies d’échelles » restent l’apanage des grands groupes ?!).
L’emprunt est porteur d’espoir.
Pour un pays, investir par l’emprunt c’est proposer tout de suite une richesse au bénéfice de tous.
Cette remarque vaut pour les particuliers.
Vous imagez-vous devoir payer rubis sur l’ongle votre logement ?
Envisagez-vous avancer 20 000€ pour obtenir un premier protocole thérapeutique en cas de « grave maladie » (exemple pour un cancer du sein, en France) ?
C’est pourtant ce que sous-entend le modèle économique libéral et son individualisme forcené, dévastateur.

Alors, pourquoi pays et citoyens s’endettent désormais, au point de prendre dangereusement des risques entrainant des crises prévisibles pour l’économie, et d’abord celle des établissements financiers ?
Parce que l’avidité de certains, parfait égoïsme de gens se croyant à l’abri d’un quelconque revers de fortune, les poussent à ne plus participer aux efforts de la Nation … au moyen de l’évasion fiscale. Privé de ressources suffisantes et devant malgré tout pourvoir à un minimum de solidarité et d’investissements communautaires (routes, écoles, hôpitaux, protection sociale …) pour ne pas sombrer tout de suite dans l’anarchie du défaut d’Etat (défaut par manque de présence étatique mais aussi défaut dans le règlement de l’engagement financier), nos gouvernants achètent la paix sociale qui les maintiendra pour encore un peu de temps, au pouvoir et leur fera bénéficier de « facilités« .

Pourtant, c’est l’impôt qui structure une société humaine contemporaine. Y renoncer, c’est briser la cohérence du groupe et le précipiter dans la féodalité ou l’anarchie, l’insécurité et la guerre. Cela se dit ouvertement mais rares sont ceux qui décident d’y remédier !

Faute de prise de conscience et en l’absence d’action, le citoyen n’a d’autre choix que de prendre en main, sans se perdre lui-même dans un militantisme sectaire.

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Débats et société, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’impôt fait société …

  1. Lucie H2P dit :

    Une bouffée d’oxygène, votre post, merci ! C’est un peu dans l’esprit de ce que rappelait l’hebdo Marianne récemment au sujet de l’arrivée au pouvoir de Tsipras en Grèce dans laquelle ils voyaient la primauté retrouvée du politique sur l’économique (pour combien de temps…) et de ce que dénonçait aussi ce brave Oncle Bernard qui voyait dans l’orthodoxie économique néo-libérale rien d’autre qu’une idéologie comme les autres – qui, comme toutes les idéologies, a tendance à s’expliquer par elle-même et à décourager les questions.

    • fultrix dit :

      Pour Tsipras et la Grece, rien n’est acquis tant que la BCE sera à l’heure allemande, si j’ose dire …
      Pour accentuer l’horreur idéologique du refus de revoir l’engagement financier hellène, je vous propose cet article :
      http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/26/au-xxe-siecle-berlin-a-ete-le-roi-de-la-dette

      Une connaissance, Twitteuse à ses heures fulminait contre un(e) élu(e) UMP qui fustigeait les grecs, mauvais payeurs, sans moralité, devenant de mauvais exemples pour « nos » enfants.
      D’où ses réponses :
      « L’Allemagne a échappé à sa dette de guerre, le gouvernement grec a su tricher avec des banques mais la population paiera ?!
      Un genocide contre un pillage bancaire, plus c’est gros, plus ça passe … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s