Discours absurde


Finalement, le Président a reçu les journalistes, le temps d’une longue conférence.
Comme bien du monde, je n’ai visionné que les extraits choisis par les journalistes pour l’édition spéciale tenue à sa suite, et pour le journal télévisé du soir.

Ce qui m’a le plus intéressé, ce sont les interventions des citoyens lambda adressées au chef de l’Etat.
Nous avons eu droit au classique « plus de crèche » et « plus d’école » avec les mères de famille (active ou à la retraite). Mais ce sont les hommes interrogés qui m’ont semblé le plus « dans un autre monde » ou alors, particulièrement égoïstes.
Le plus « bêlant », a été un estivant d’arrière saison, dépoitraillé ou presque, près à siroter son apéritif, gémissant sur les hausses, sans contrepartie (pour lui, je suppose), des diverses taxes et autres impôts réduisant son train de vie de retraité à la portion congrue, à l’entendre.
Le plus odieux, à mon sens, a été celui d’un chef d’entreprise de PME. L’homme s’est présenté comme un « manager » allant à la chasse aux commandes (difficiles à décrocher en ces temps de crise, je ne le nie pas). Il souhaitait connaître les mesures gouvernementales pour « motiver mes salariés » (je cite).

Et là, l’indignation m’a saisie !
Voilà le dirigeant d’une structure, créatrice de richesses, à but lucratif, fulminant par ailleurs contre les charges, les normes et le fisc, qui exige de l’Etat de procurer des revenus complémentaires à ses propres salariés. Evidemment, ce n’était dit aussi crument mais il y avait bien une référence à la défiscalisation des heures supplémentaires (mise en place sous la présidence Sarkozy, supprimée sous la présidence actuelle) et autres allègements pour que la part du salaire net augmente.
Moi qui croyais que l’ouvrier recevait un salaire à juste proportion et en échange d’un travail fourni dans une relation de subordination …
Il faut croire que ses salariés lui en donnent déjà pour l’argent qu’il leur verse.

 

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Débats et société, Politique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Discours absurde

  1. caligula63 dit :

    Je connais la musique. Entre l’augmentation des diverses charges et la refiscalisation des heures sup, nous avons perdu, en moyenne, 80€/mois. Lors d’une réunion sur le tas dans le bureau des patrons, le sujet a été mis sur la table; réponse: « c’est la faute du gouvernement! ».

    Lorsque l’on a émis l’hypothèse qu’ils auraient pu nous augmenter de la valeur de la perte, on a eu le droit à des regards ahuris… L’un d’eux a fini par lacher: Mais ce n’est pas de notre faute! ».

    ahhhhhh. Le patronat…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s