Les affres du PC sur-mesure …


PC en kitL’informatique, comme toute passion, exige qu’on y consacre du temps, de l’argent, de la place.
Et dans ma tribu terrible, nous avons deux passionnés, un père et son fils.
Si le premier a été pris dès le lycée avec des engins désormais moins malins que la mémoire tampon d’une calculette de base, le second a pour ainsi dire connu le biberon 2.0.

Récemment, il a donc fallu changer de machine. Aux dires des témoins, les conversations aux repas n’ont plus abordé qu’un seul sujet : la configuration de l’engin.
Tout a été discuté, choisi, arbitré afin d’aboutir à l’unité centrale parfaite … si tant est que cela soit possible dans ce monde où l’obsolescence arrive en six mois de temps … j’exagère à peine, même si cela s’est calmé, un peu.

Or donc, lorsque le choix des divers éléments composant la machine a été arrêté, que les sites marchands ont été retenus selon la disponibilité des pièces et des prix, il a fallu passer à la passation de la commande.
Et régler la facture, forcément douloureuse.
Et guetter le livreur, voire même caler l’emploi du temps de tous à seule fin de toujours avoir quelqu’un à la maison pour réceptionner les colis …dont les contenus sont examinés, scrupuleusement, puis délicatement stockés dans une pièce, à l’écart, en attendant la fin de la semaine, créneau idéal pour les assembler.

Le samedi arrive, enfin.
La grande table du salon est investie et les éléments disposés selon un ordre rigoureux, prêts à l’emploi et selon les étapes de la construction.
Cette version « éclatée » me rappelle des clichés de voiture dans d’anciennes revues spécialisées.

Les hommes bricolent, assemblent, manipulent les pièces avec précaution. C’est qu’elles sont fragiles, les « petites chéries », surtout aux points de brochage.
Finalement, l’engin est prêt pour le branchement et pousser son premier « Bip » moment merveilleux et terrible !
Le père appuie sur l’interrupteur. Le fils guette les premières instructions sur l’écran afin d’installer le système d’exploitation.
« Tut ».
Ce n’est pas le « Bip » réglementaire, espéré et normal.
Visiblement, le disque-dur refuse de tourner correctement, empêchant l’installation du système.
Tripotage, bidouillage, réglages de paramètres et vérifications de broches ne parviennent pas à résoudre le problème.
La consternation accable l’équipe.
Les supportrices viennent aux nouvelles, posent des questions dignes de Candide, émettent des hypothèses … agacent profondément alors qu’elles sont compatissantes, mais sans solution.

Contre l’abattement, rien de tel qu’un café.
Passé le temps des conciliabules, une décision est prise : il faut renvoyer la pièce, en mode « retour pour incompatibilité », obtenir un avoir et re-sélectionner un produit, de marque différente, histoire d’échapper à la loi des séries.
Retour à l’envoyeur, en colis suivi … sans remise du justificatif d’identification ! … Encore une péripétie !
Il faut téléphoner au guichet de la poste, expliquer le soucis et espérer que le préposé parviendra à remonter le circuit de traitement des colis pour retrouver le paquet et son numéro fétiche !
Les dieux de l’informatique veillaient au grain, visiblement, et les petites mains du service public ont déployé leurs talents. Le suivi s’est donc fait. Le paquet est arrivé en trois jours chez le vendeur, la commande traitée avec un avoir suivi d’une nouvelle pièce.
Dès l’arrivée de celle-ci, le montage s’effectue dans la foulée, avec beaucoup d’anxiété.
Tout va-t-il enfin fonctionner normalement ?
OUI !!!

Ce soir-là, il y eu deux hommes heureux ! … (et des femmes soulagées de ne plus avoir à gérer la morosité ambiante.)
Le premier jubilait avec sa nouvelle bécane, le second ambitionnait déjà la reconversion de sa propre « ferraille » avec projet d’optimisation, overcloking … j’en passe.

Bref, c’était Noël avant la date !

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, Les petits riens, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Les affres du PC sur-mesure …

  1. sympa d’antidater la Noel … bonne maison !

    • fultrix dit :

      Il faut admettre que c’est toujours Noël quelque part, il suffit de jongler avec les hémisphères et les calendriers … mais qu’une fois l’an !
      Au faites, n’avez-vous pas une « gratte » de légende à vous faire offrir pour rendre hommage à Santana ?

  2. caligula63 dit :

    Bonjour Fultrix,

    C’est pour cette raison que mon ordi a été conçu par mes soins, mais assemblé par un professionnel.
    Cela évite les déceptions, et les attentes interminables.
    D’ailleurs, il commence à être vieux, le pépère, il faudrait que je le rajeunisse, mais comme il n’y a que lui, lorsque je lance l’idée de le renvoyer à son assembleur à des fins de remises à jour, j’assiste à une révolution digne de la Bastille…

    • fultrix dit :

      Heu, c’est quel âge, « vieux », pour vous ?
      Chez « ces gens-là », 3 ans c’est Mathusalem !
      A la 4ème année, ils changent d’engin …

      • caligula63 dit :

        Bientôt 5ans!!!!
        Il y a bien eu quelques modifications/ajouts, mais la carte mère va sur ses 5 années de bons (et presque) loyaux services.

      • fultrix dit :

        Mon pauvre ami, vous êtes irrémédiablement obsolète, selon leurs critères !
        Remarquez, si c’est pour surfer un peu, écrire et compter (sans fonctions particulièrement scientifiques), un vieux « coucou » suffit … comme moi!

      • caligula63 dit :

        Oh, il me suffit.
        L’ennui, c’est que j’ai une ado, et les jeux qui vont avec.
        Problème: elle se plaint de la lenteur du PC, mais ne veut pas qu’il soit renvoyé chez son fabricant pour une remise aux normes.
        J’ai beau lui expliquer que de mon temps on n’avait pas d’ordi, et que l’on s’en passait très bien, elle me regarde bizarrement…
        Peut-être pense-t-elle que suis né quelque part au Mato Grosso?
        Ou bien est-ce moi qui me Semmourise?

      • fultrix dit :

        Une ado !?
        Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh, mon pov’ monsieur !!!!
        En fait, comme vous ne parlez pas le « djeun’s » et n’êtes pas sensible aux messages subliminaux, je vais vous expliquer !
        Votre ado’ réclame tout simplement que le père Noël lui apporte « son » ordi’ à son usage exclusif et taillé pour le jeu, en mode « intensif », avec :
        – en configuration « fixe » un processeur de type Intel core i5-4670K, une carte graphique radeon HD 7850 2Go ou Nvidia GTX760 …
        – en configuration « portable », on oublie, c’est pas fait pour …

        Après, pour le budget … 🙂
        Après, pour le conflit de générations, « bienvenu au club » !

      • caligula63 dit :

        Oh. Elle l’a déjà son ordi perso.
        Mais sans connexion internet!
        Je sais c’est cruel, mais que peut-on attendre de la part de Caligula?
        Et je parle très bien le d’jeun. Cette ado est la mienne, avant cela il y avait eu son frère et sa soeur de la même mère…
        Dieu merci, ils ont pris leur envol.
        Pas plus de deux ados à la fois dans une maison…sinon, c’est la camisole assurée!
        Mais ce n’est pas fini, ils se sont reproduits. Un futur ado est en route. Cela nous laisse une douzaine d’années de repos.
        Ensuite…ma foi, ce sera du déjà vu.

      • fultrix dit :

        « sans connexion internet » = père indigne !
        Vite, quelle compose le 119 (pour l’enfance maltraitée) … à moins qu’elle soit aussi privée de téléphone ?!

      • caligula63 dit :

        Ado et enfance maltraitée…
        Si on les écoute, c’est un pléonasme.
        Mais on les aime bien quand même…
        Enfin, je crois.
        Bonne soirée à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s