« Après la Démocratie » – Chapitre 9 : Après la Démocratie et Conclusion


Le problème de l’oligarchie : elle ne justifie pas ses privilèges pour les services rendus à la Nation. A défaut de grande servitude, elle se procure de grandes exceptions. L’oligarchie se voit parce qu’elle confisque savoirs et richesses et qu’elle maltraite tous les autres.

Autre problème plus profond :
– qu’en est-il du sentiment libertaire et égalitaire dans les familles, surtout quand elles sont mixtes ou recomposées ?
– Comment inverser politiquement les retraités qui se paupérisent ?
– Comment inverser la tendance ultra-libérale du commerce international quand les gouvernements européens ne sont plus ni les acteurs ni les moteurs de l’économie ?

Qui sont les coupables ?

Les politiques et la vacuité de leur programme ou les économistes dépourvus de « vision sociétale » ?
Alors, là, il ne faut pas oublier les électeurs. Accuser les économistes, c’est un peu facile : ils ont une vision, comptable et elle-même narcissique, oligarchique, etc … Et les électeurs, sont-ils franchement « libres » ?)

La vacuité du débat lors de diverses élections permet l’illusion démocratique tout en continuant la mise en place du libre-échange.

Solution 1 : la République ethnique (blanche, postchrétienne)
Sarkozy, à l’Intérieur puis à la Présidence a utilisé la doctrine de la stigmatisation : l’occidentalisme par opposition à l’universalisme (doctrine diplomatique jusqu’alors tenue par la France).
Autre source de cette doctrine stigmatisante : les théories de l’extrême droite du temps de Weimar, surtout développées par Carl Schmitt.
En s’alignant sur le discours FN, Sarkozy et son entourage ne comprennent pas que les motifs de ralliements à cette formation extrême sont différents de ceux qu’ils développent. Et parce qu’il y a une erreur d’analyse, le discours UMP est inopérant.
Et comme il y a distorsion entre la « base des élus » et le « siège du parti », il va y avoir des alliances infernales et difficilement gérables lors des constitutions de listes aux prochaines municipales (mars 2013) … et les électeurs feront, eux, encore un autre choix !

Echec vraisemblable de la solution ethnique :
– Parce que les motivations ne sont pas ethniques
– Parce qu’il existe beaucoup de mariages mixtes et peu de pratique religieuse.
– Parce que ceux désignés coupables ne sont pas cause de la paupérisation des diplômés vu qu’ils sont moins bien lotis eux-mêmes …

Autre problème pour les pro’ de l’ethnicisation :
– A force d’intensifier l’inégalité, les gens peuvent se rebiffer et exiger le retour de l’égalité
– A force de libérer les bas instincts, ils se lâchent et échappent à tout contrôle, surtout à celui des élites.

Solution n°2 : la suppression du suffrage universel.
Quand pour l’Europe, les populations votent « non » on leur représente le texte à voter jusqu’au « oui » ou bien, on contourne les referendums avec le vote au Parlement.
La force du pouvoir est d’avoir une armée de métier (différente de la conscription) qui peut tirer sur la foule, sans état d’âme.
Le plus grand souci avec le sentiment sécuritaire, c’est qu’il permet de mettre un « couvercle » sur les aspirations de liberté des gens …

La gauche est « plus dangereuse » car elle paraît plus arrogante dans sa certitude d’être meilleure. Si son électorat la rejette, elle peut avoir un sentiment de vengeance et de confiscation par manque de « reconnaissance » de la part du peuple …
J‘aurais aimé que l’auteur développe ce passage parce que là, tout de suite, je suis tentée de penser qu’une telle réflexion relève d’une idée d’un mec de droite qui ferait surement ça dans cette situation. Non, en fait, la peur c’est la Révolution, le Communisme, le Marxisme, etc… Dans ce genre de cas, il n’y a plus de droite ou de gauche, juste des incapables.

L’Europe est une caricature de ce qui pourrait se faire : élections locales pour l’illusion démocratique et confiscation du pouvoir avec la Commission (malgré la double compétence avec le Parlement ?).

 oOo


Conclusion. Le protectionnisme, dernière chance de la Démocratie européenne
.

Historiquement, la Démocratie est pleinement épanouie quand coïncident les espaces économique, politique, social.
Quand dans l’un de ces 3 espaces cela ne va pas, le rééquilibrage doit se faire par le jeu des 2 autres.
Plus rien ne va quand le libre-échange tient l’économie car tout se fait à l’échelle planétaire tandis que le rééquilibrage est géré localement pour les sphères sociale et politique.
L’utopie voudrait un Etat mondial. Utopie avec l’ONU ou alors avec le sens de la Démocratie et l’impérialisme de la Chine ou des USA.

Aujourd’hui, la stigmatisation de « l’Europe » est un moyen commode pour caricaturer la Démocratie nationale.
La Commission est l’exécuteur des basses œuvres.
L’Euro est un problème, faute de gouvernement européen adéquate, et du manque de volonté commune.
Pourtant, il est encore possible de s’en sortir car nous avons encore la connaissance, la production et l’énergie.
Quelques quotas et « hop », les salaires remontent puisque la pression des pays tiers est moins forte.

La Chine ne présente pas un trop fort risque de rétorsion car à terme elle a besoin de nous, comme source de diversité d’approvisionnement (et pour faire face aux USA et au Japon).

La posture en faveur du libre-échange est favorisée par le narcissisme ambiant. On peut en sortir par une prise de conscience dans l’élite ou chez les diplômés pauvres.

Le Royaume-Uni, viscéralement libéral (alors que l’Allemagne est viscéralement prussienne et protectionniste) est à écarter le temps de la réforme.

La réussite repose sur l’Allemagne industrielle : face à elle, il faut brandir la menace (en sachant tenir !) de casser l’euro pour obtenir sa coopération

oOo

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Après la Démocratie » – Chapitre 9 : Après la Démocratie et Conclusion

  1. Ping : Après la Démocratie | Calami, ite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s