« Après la Démocratie » – Chapitre 5 : Ethnicisation ?


Aux USA, la démocratie « blanche » a bien admis l’égalité des blancs entr’eux mais la refuse aux autres (indiens – noirs). C’était une façon d’éliminer toute différenciation entre les divers colons d’origine européenne.

Cela se voit avec le « connubium » (à ne pas confondre avec la « nubilité » – Cum nubio : avec mariage ) qui illustre particulièrement bien le niveau d’intégration sociale, raciale démocratique … ou pas. C’est typique de la Démocratie Athénienne.

Curieusement, au lieu de s’enthousiasmer pour la promotion des noirs (C. Rice, C. Powel, B. Obama), il faut y voir une façon pour l’oligarchie blanche de « casser » la classe moyenne blanche.
Cela fonctionne comme sous Athènes … sous l’Antiquité… selon le principe du « Herrenvolk democraty » (le peuple des seigneurs) .

Comme les autres, la France a son bouc émissaire : le noble.
Depuis, « on » chasse le « privilégié » au lieu de s’acharner sur les plus faibles ou « l’étranger ».
Sauf qu’avec Sarkozy, le pauvre, l’immigré, le gars de banlieue, le non-catholique deviennent les boucs émissaires au profit des plus riches.
Les émeutes de l’hiver 2005 (Sarkozy est ministre de l’Intérieur) sont nées d’une action « pousse au crime » du pouvoir, histoire de préparer l’élection de Sarkozy (au moins par la posture et les déclarations, à défaut d’action de provocation volontaire).
Sauf qu’en pratique, se sont majoritairement des « gaulois » qui sont arrêtés lors des émeutes et déférés devant les tribunaux. Tous réclament de l’égalité (au travail, aux soins …) dans des « bandes » multicolores, vide de meneur global, comme l’élite d’en face, vide de leader et de programme.

Le soulèvement des banlieues a été au cœur de l’élection présidentielle car c’est l’occasion d’annoncer la création du ministère de l’immigration et de l’identité nationale …
C’est un gros événement et pour un public de « poisson-rouge » (dont la mémoire ne dure que 2 mois ) qui tient de la piqure de « rappel » pour Villiers-le-Bel.
Alain Finkielkraut, tenant de l’idéologie défaitiste dans l’un de ses ouvrages a fait fort en analysant les émeutes de Villiers-le bel en 2005 comme des « pogroms (génocides ethno-religieux russes) antirépublicains ».

Cela fait croire que la population républicaine est minoritaire, en danger à cause des migrants. Or, la France est universaliste avec le droit du sol (etc). L’analyse de Finkielkraut est inégalitaire et fausse quant à la réalité du terrain.

Le vote pour Sarkozy est « anti-jeune » et « anti-pauvre » avec de vieilles antiennes conservatrices, comme en 68 en faveur de De Gaulle.
Au FN, les votants sont ouvriers (de tradition de gauche) et petits commerçants (de tradition de droite) et se retrouvent sur le terrain de l’« anti-arabe » et « anti-élite ».
En 2007, les ouvriers restent au FN à cause de la désindustrialisation. Tandis que les petits commerçants et les retraités vont à l’UMP.

Les jeunes demeurent résolument « anti-droite ». C’est intéressant pour l’avenir, même s’ils vieillissent.
Par contre, les « anciens » actuels sont furieusement à droite et vireront à l’extrême vu la tendance à la paupérisation des retraités. L’élite politique ethnicise alors que la population fait dans la lutte de classes (lutte pour l’économie, lutte pour des économies).

Problème : pourquoi cette différence, cette « fracture » ?

 oOo

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Après la Démocratie » – Chapitre 5 : Ethnicisation ?

  1. Ping : Après la Démocratie | Calami, ite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s