Les métaux bactéricides


Depuis quelques temps, la « médecine moderne » redécouvre les bienfaits du cuivre.
Il sert à nouveau de barrière bactéricide aux sols ou aux poignées de portes dans les hôpitaux où dans des immeubles abritant des personnes immunitairement fragiles.

Très utilisé dans le monde antique, durant la révolution médicale du XIX ème siècle, il avait perdu du terrain à cause de l’arrivée des antibiotiques et de son coût.
S’il demeure cher, au point de susciter la convoitise d’indélicats sur les chantiers, le réseau SNCF etc … la résistance des « microbes » aux antibiotiques oblige le corps scientifique à ré-envisager son utilisation.

Donc, le cuivre, c’est bien.
Mais il n’est pas le seul : l’or et l’argent , sous formulation colloidale, font leur grand retour.

Comme quoi, c’est dans les « vieux pots qu’on fait la meilleure potion » …

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Ecologie pratique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s