Pour mensonge, parjure voire blasphème … mais pas pour triche !


Il est quand même extraordinaire qu’un tricheur niant son forfait risque plus d’être lourdement sanctionné pour mensonge sous serment au juge américain que pour avoir éhontément triché durant des années dans des compétitions sportives professionnelles fortement dotées … autant dire du vol, ou de l’abus de confiance … envers les financeurs et les concurrents.

Pour contourner le mensonge et le parjure américain, il reste le droit au silence …

Décidément, curieux pays qui oublie la gravité des faits initiaux pour se focaliser sur les faits de procédure …
Visiblement, les vélos se trouvent jusque dans la tête !

Cassandra.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Cassandra dixit, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s