Error 403 – Forbidden etc …


C’est à dire : You don’t have permission to access / on this server.

J’ai posté un temps sur un site offrant forum, groupes thématiques et blogs hébergés.
Puis je me suis installée ici.

J’ai toujours gardé un œil sur ce qui se passait chez mon ancien hébergeur, n’oubliant pas les blogs « amis ». Or, quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir lors d’une connexion, la page blanche avec pour seule explication « error 403 – Forbidden – You don’t have permission to access / on this server. »

Fermeture définitive ?
– oui, certainement
– oui, probablement,
– oui, sans doute
– pas forcément,
– non, certainement pas.

J’opte pour le « oui, certainement ».

Un précédent re-stylage dudit site avait conduit ses propriétaires à contacter les blogueurs pour leur demander le maintien ou non de leur production.
Comme quoi, « ils » savent faire la démarche …

J’ai bien interrogé quelques contacts par courriel, pour connaître la date exacte de la mise hors circuit du site, mais, les vacances aidant, c’est moi qui leur ait annoncé la nouvelle.

J’ai donc pris contact avec le propriétaire des lieux.
Je m’attends à un long silence avant une éventuelle réponse.
La période estivale n’est pas la seule raison.
Le site et son contenu sont eux-même de nature à expliquer cette fermeture en catimini.

Ce qui m’agace le plus dans cette histoire, c’est la perte de blogs « favoris » ainsi que la disparition de certaines de mes URL illustrant le propos pour quelque uns de mes articles.

J’envisage devoir remettre en ligne ou en documents indexés des références afin de rediriger mes liens. Vaste chantier quant je songe aux deux cents et quelques articles mis en ligne en seize mois d’activité !

Cette fermeture, sans préavis, surtout envers les blogueurs, entraîne un préjudice et peut ne pas être tout à fait en conformité avec le droit sur la propriété intellectuelle, le droit d’auteur et les œuvres de l’esprit.

Le préjudice subi est la perte de textes, vidéos et autres pour leurs auteurs, seuls propriétaires. Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, l’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial, qui sont déterminés par ledit Code.

Le refus d’accès est une sorte de rapt de la création à son auteur. Perdue dans les limbes numériques, son ravisseur ne semble même pas avoir conscience de ce vol. Je reste persuadée que le tenancier à cru simplement fermer une gargote virtuelle, dans l’ignorance de la loi et surtout, sans égard pour les blogueurs qui faisaient vivre le site et ses nombreuses applications ; amateurisme et goujaterie, deux attitudes remarquables chez les suffisants.

Et non content d’avoir vidé l’espace numérique, voilà un fort mauvais signal que d’effacer toutes traces ou présences. Est-ce la honte d’avoir été ?

Un maintien en ligne même inactif est-il si coûteux ?

Je sens qu’il va me falloir me pencher sur un code de la propriété intellectuelle. Je pressens la migraine !

Fultrix.

Mise à jour en date du 27/08/2012 :
Par curiosité, j’ai réactivé les liens des anciens blogs et de la plateforme elle-même.
La plateforme est accessible mais il est impossible de s’identifier (à la tentative de log, j’ai droit à un nouveau message d’erreur … n°500 cette fois, je vais finir par connaitre tous les numéros !) tout comme sont inaccessibles les accès aux autres fonctions . Je reviens automatiquement à la page d’accueil.
Les blogs sont lisibles et « commentables », j’ai fais le test …
Doté d’un très mauvais esprit, j’observe que deux jours avant la publication de cet article, l’accès au site (et au reste) était toujours impossible …

Je courre prévenir mes petits « camarades » !

Allez, je ne résiste pas à vous communiquer le message d’erreur, « in english in the text », pour le plaisir :
« Internal Server Error
The server encountered an internal error or misconfiguration and was unable to complete your request.
Please contact the server administrator, internet@TrucMachinChose.fr (adresse fictive) and inform them of the time the error occurred, and anything you might have done that may have caused the error.
More information about this error may be available in the server error log. »

Mise à jour en date du 28/08/2012 :
Je souhaitais lire un blog de l’ancienne plateforme, vu l’accès obtenu la veille et là, nouvelle numérotation : 401 « Authorization Required » (avec le message : »This server could not verify that you are authorized to access the document requested. Either you supplied the wrong credentials (e.g., bad password), or your browser doesn’t understand how to supply the credentials required. »
Comme dans une fenêtre, un message me demande le nom de l’utilisateur et le mot de passe, je risque, sur mon ancien blog mes codes d’accès … en vain, l’accès m’est refusé    (« Le site http://MonBlogAMoi.LaPlateForme.fr demande un nom d’utilisateur et un mot de passe. Le site indique : « Acces securise » »). A croire que je ne suis pas l’administratrice !
J’ai eu la présence d’esprit de sauvegarder mes données durant la précédente « fenêtre » d’accès en html et en « capture d’images » via le logiciel winhttrack … ouf !

Mise à jour en date du 03/09/12 :
Il semble que le site se décide à rouvrir. Des blogs recommencent à fonctionner.
Aucune explication, nulle part…

Mise à jour en date du 11/112012 :
Les blogs fonctionnent mais le site demeure inactif dans ses rubriques. Il semble qu’il s’agisse de la seule solution pour maintenir en ligne les blogs des personnes enregistrées.
Un vrai gâchis.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, Les petits riens, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Error 403 – Forbidden etc …

  1. Garp dit :

    Quand un auteur publie un livre, les exemplaires imprimés qui ont été vendus peuvent être détruits librement sans que cela affecte sa propriété intellectuelle. Tes droits de propriété intellectuelle n’ont sans doute pas été malmenés : tes textes t’appartiennent toujours, alors que le serveur qui a été éteint ou effacé ne t’a jamais appartenu. Seule l’inscription matérielle de tes textes sur ce serveur a été supprimée. C’est bien malheureux, mais j’ai peur que la seule réponse légale soit qu’il aurait fallu que tu conserves une version de tes textes ailleurs que sur la plateforme en question. Cela me rappelle que j’ai aussi deux vieux blogs à sauvegarder avant qu’il m’arrive la même chose…

    • fultrix dit :

      Je vais voir si je peux trouver un article en ce sens dans le code …
      Merci pour l’argument de recherche.

      Quant à la sauvegarde, pas de soucis personnel, la copie (électronique et papier) est ma spécialité. Par contre, pour les liens hypertextes d’un article à l’autre, tout est à revoir.

      (mise à jour) En fait l’argument du pilon ne tient pas. Il faudrait plutôt supposer une rédaction d’articles en direct sur le blog, sans support ni sauvegarde autre. C’est un peu comme si un écrivain envoyait un manuscrit unique à un éditeur qui le refuse et dans la foulée le jette à la poubelle au lieu de le rendre à son auteur.

  2. atlantic3 dit :

    Merci de votre veille, de vos alertes et conseils de logiciel de copie.
    Coïncidence, je prépare un week end possible à Vérone, questa è una bella città, non conosco ?

    • fultrix dit :

      Vérone est la cité des amoureux (un peu « cul-cul » mais bon !), du vin léger de la Valpolicella, de la deuxième plus grande arène du monde antique (avec saison musicale nocturne d’avril à septembre) et de tant d’autres merveilles … Un Week-end, c’est trop court, sauf à faire un tour en « extérieur » sans rien visiter en « dedans »… Une sorte de repérage, en somme.
      Par contre, sans vous vexer, j’ai l’impression que vous avez mélanger Italien et Espagnol (j’ai eu le même soucis !) … j’aurais plutôt dit « no lo so » (et pas « no conosco » …) .

      Je suis bien contente que vous ayez rapatrié vos petites affaires. J’ai horreur du gâchis !

      Rectification : « conosco » est correct, merci mon dictionnaire … J’ai l’impression que nous naviguons avec des « faux-amis » et de vraies coïncidences … la galère, romaine, évidemment !p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s