« Une fraude presque parfaite » de W.K. Black – Chapitre IX . la capitulation finale : Wall reprend le parapluie de Chamberlain.


Parce qu’un membre du Bank Board est moins malléable que ceux nouvellement mis en place par le nouveau patron, le dossier et le scandale des caisses d’épargne sont sur le point d’éclater.

Des comptables de chez ORPOS découvrent que la plus grosse caisse d’épargne a bricolé les comptes au profit de la société mère qui la possède. Il s’agit d’une fraude sur le partage de l’impôt entre les deux structures.

Si le principe veut que l’ensemble d’un groupe fasse une déclaration commune pour le montant de l’impôt dû, dont chacun s’acquittera selon sa cote part, avec cette caisse, il s’agissait ici, pour la filiale, de verser intégralement le montant dû par elle-seule, à la maison mère qui profitait des fonds comme source de revenus à placer, avant de régler l’impôt. En plus, comme la société mère avait des pertes d’exploitation, elle procédait à une sorte de péréquation qui réduisait encore le montant des impôts (tout en « oubliant » de rendre le trop perçu de la part de sa filiale …). Le tout intégré sous le mode du « cash for trash » précédemment évoqué.

Autre sujet qui fâche : la société mère vend des obligations pourries à des particuliers en situations fragiles (veuves, retraités etc).

En mettant fin à la fraude fiscale, l’administration « obligeait » l’entreprise à se renforcer sur son autre activité (la vente d’obligations pourries). Mais comme c’était une activité à « haut risque » dans un secteur en totale déconfiture, la fin fut rapide entraînant le scandale tant attendu, amplifié par l ‘état de faiblesse des victimes finales … Ce fut un vrai régal pour les médias (TV et journaux) qui pouvaient exposer les cas les plus douloureux et faire monter leurs audiences.

A cause du renouvellement du personnel d’inspection et l’aveuglement idéologique, toutes les inspections précédentes s’étaient révélées infructueuses. Avec de nouveaux contrôleurs et des spécialistes extérieurs, le Bank Board découvrait les résultats du CDSL : sur dix jours d’enquête, les pertes réelles étaient multipliées par trois, pour commencer.

C’est ainsi que Wall et les parlementaires inféodés aux patrons-secrocs sont tombés parce que le Bank Board avait été finalement acculé à prononcer la faillite de la caisse d’épargne la plus pourrie qui soit.

Ceux qui avaient travaillé à empêcher les inspections, les contrôles et les redressement via des intimidations aux personnes, retrait d’agrément d’enquêtes, restrictions de compétences territoriales et techniques furent dans le collimateur de la presse et diverses commissions parlementaires.

Il y eu une réaction en chaîne des faillite, l’insolvabilité des uns entraînant celle des autres, couplée à l’éclatement des bulles immobilière et d’internet. Ainsi, malgré un manque de régulation et de législation, le système a finit par tomber, sous l’effet de sa propre turpitude mais avec des conséquences financières, économiques et humaines largement démultipliées.

oOo

Autre document sur la créativité de croissance : les fusions-acquisitions :

http://aficnam.cluster002.ovh.net/V2/documentspdf/MemFE03_13_-_Fusion_acquisitions_bancaires_y_a_-t-il_eu_une_evolution_des_objectifs_-_MOULIN_NARIJOHN.pdf

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Finances, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Une fraude presque parfaite » de W.K. Black – Chapitre IX . la capitulation finale : Wall reprend le parapluie de Chamberlain.

  1. Ping : “Une fraude presque parfaite” de W. K. Black | Calami, ite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s