Rodéo valdingo à Patelin-city


Samedi dernier, c’était la fête au village.

Pour décorer la place, un thème était retenu : le Western.
Des stands organisant des jeux ou des activités suivaient le fil de la rue.
Par chance, nous bénéficions d’une fenêtre météo avec un temps sec, à défaut d’être chaud.

Je suis allée y faire un tour, accompagnée des plus jeunes de la tribu.
Tickets en poche, nous avons baguenaudés.

Il nous fallait prendre le temps de choisir entre le lancé de « Stetson » sur des patères, les fléchettes, le maquillage et la pétanque (là, j’ai pas tout compris!) et d’autres jeux.
Nous avons opté pour le lancer de chapeau (nous ne sommes pas doués …) puis le jeu des fléchettes (« penses à ton petit frère/ ta sœur/ ta mère … » au choix, argument infaillible pour avoir la rage et marquer des points …).

Mais surtout, nous avons découvert le Rodéo !

Dois-je vous rassurer en vous précisant qu’il n’y avait pas de vrai vachette ou taurillon dans l’arène ?
En guise d’arène, il s’agissait en fait d’une structure gonflable (genre piscine estivale à boudins) au milieu de laquelle se tenait une tonneau couvert d’une peau de vache, d’une vague selle et d’une tête bovine aux yeux rouges clignotant, comme dans les chansons sur les troupeaux de l’enfer … Il ne manquait que la fumée sortant par les naseaux.

Inutile de vous dire que c’est l’attraction vedette, avec beaucoup de public et peu de concurrents !
Moi, cette attraction m’enchante : panneau lumineux pour connaître le temps et la vitesse des ruades, risques limités (chûtes et positions ridicules …) … Je me lance, espérant entraîner la marmaille.
Je me débarrasse des objets encombrants, inutiles, fragiles … et j’enfourche la « créature », comptant sur mes souvenirs d’équitation pour tenir honorablement.
J’ai d’abord droit à une période d’adaptation, à petite vitesse.

C’est déjà la galère !

Il faut avoir les genoux serrés, les reins souples et le sens de l’équilibre.
J’ai passé ce premier cap sans choir ! Tout le monde ne peut pas en dire autant !

Deuxième période, passage lent puis vitesse « normale ».
C’est rude !
Tout tourne, vire et volte sans ménagement. La sale bête !

Mais j’ai la fierté de vous annoncer que j’ai tenu en période « normale », 23 secondes alors que des plus jeunes se sont lamentablement étalés, plus vite.
Puis j’ai glissé sans élégance mais sans dommage, enfin, c’est ce que je croyais !
Pour sortir de l’enceinte gonflable, j’ai lamentablement tangué.
Pour les spectateurs, l’instabilité du sol en était la raison, alors que mes jambes me lâchaient, tétanisées par l’effort !

Crampes aux mollets et ailleurs, j’ai découvert l’existence de muscles en des endroits insoupçonnés !
Il m’a fallu près d’une heure pour m’en remettre.
Mais le plus inattendu est arrivé en début de soirée.
J’ai ressenti une douleur à l’index en pianotant sur le clavier de l’ordinateur.
Puis le doigt a gonflé, comme en témoigne cette photo. Comme j’ai cru voir un hématome sur l’articulation, je me suis enduite le doigt de gel d’arnica.

Beurk !

Mardi matin, l’index est toujours douloureux à la manœuvre, même s’il a dégonflé et que son amplitude articulaire est meilleure.

Décidément, il n’y a qu’à moi qu’il arrive ce genre d’aventure !
Ça m’apprendra à vouloir entraîner la jeunesse dans de folles chevauchées !
Les enfants ont fait mieux que moi dans leur catégorie : 26 secondes pour l’une, 33 pour l’autre, record battu et donc doté d’une petite radio. Le troisième n’a pas tenté sa chance, trop prudent !

Cela valait bien un index en compote.

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, Les petits riens, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s