De nouvelles migrantes économiques


Depuis plus d’une année, la ville de Marseille fait appel à des brigades spécialisées dans la chasse d’une nouvelle sorte de migrants économiques, principalement de sexe féminin.
Lorsque ces traques (pour ne pas dire « rafles », trop connoté historiquement) aboutissent, il s’en suit une reconduite à la frontière des plus expéditives, hors de toute présentation à une quelconque autorité juridictionnelle.

Pourtant, personne de s’en émeut !

Et tous ceux qui s’en disent « victimes » (alors même qu’il n’y a jusqu’à présent aucun blessé à déplorer!) applaudissent bêtement au lieu de s’alarmer des motifs de cette migration.
Qui sont-elles, ces « femelles » prêtes à tout, ou presque, pour enfin pouvoir s’établir en paix et manger à leur faim ?
Qui sont-elles, ces « femelles » si bien organisées, industrieuses, intelligentes mais si privées de ressources ?
Quelle devrait être la prise de conscience de ceux qui les rejettent au lieu de les accueillir à bras ouverts, reconnaissant d’être leurs alliés, idéalement, leurs protecteurs, au minimum ?

Il s’agit d’abeilles !
Elles sont ces nouvelles migrantes économiques !
Elles fuient la campagne environnante, à la suite de leur reine.

L’usage intensif de pesticides (déjà décriés ici et là), la raréfaction de la nourriture (urbanisation et monoculture sont coupables), les obligent à rechercher ailleurs le précieux nectar.

Si l’association « SOS abeilles 13 » les récupère lors de la formation de l’essaim, les « enruche » puis les rapatrie sous prétexte de protéger les humains de leur dard, la municipalité, l’agglomération et la région devraient revoir leur politique d’espace vert et le département s’interroger sur les autorisation de certaines cultures et pratiques agricoles.

Parce qu’à plus de deux cents essaims reconduits pour l’année, le chiffre, de lui-même, indique l’ampleur et l’urgence du problème !

Fultrix.

Source « france-info », le mardi 12/06/2012 à près le journal de 7h30. http://www.laprovence.com/article/a-la-une/marseille-sos-abeille-13-essaime-son-savoir-faire-a-domicile
http://www.facebook.com/media/set/?set=a.296588401445.150726.289234146445&type=3

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, Ecologie pratique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour De nouvelles migrantes économiques

  1. Ping : Alerte écologique avérée | Histoires naturelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s