Par le Sang, la Pollution et la Zoonose tu traqueras !


Il y a quelques années déjà, des parlementaires avaient accepter un prélèvement sanguin aux frais d’une organisation promouvant la directive REACH. Nous savons maintenant que nous sommes tous contaminés mais que tout peu s’améliorer.

Outre l’accumulation de produits toxiques, cette pollution sanguine amoindrit les performances de certaines vaccinations. Nous devenons donc moins « couvert » en cas d’épidémie.

C’est mauvais pour nous, mais aussi pour les animaux que nous côtoyons. En effet, si nous sommes sensibles aux maladies transmises par les animaux (de type grippe aviaire), nous pouvons les contaminer à notre tour. Ils deviennent alors un réservoir épidémique, possiblement mutagène avec un effet de retour pas forcément maitrisable … C’est d’autant plus gênant que l’étude rapportée s’est focalisée sur les bactéries résistantes aux antibiotiques …

A cela s’ajoute le réchauffement climatique qui permet la migration d’organismes contre lesquels nous ne sommes pas forcément préparés (du genre moustique portant la Dengue ou le chikungunya dans le sud de la France), nous même ou les animaux, les végétaux.
Tout tourne autour de l’eau, si j’en crois une étude canadienne.

Fultrix.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Ecologie pratique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s