« Hongrie, terre déchirée »


L’auteur de l’ouvrage dont je m’approprie le titre, journaliste de son état, évoquait le soulèvement de Budapest en 1956.
Or, un nouveau déchirement, alors que le pays a rejoint l’Union Européenne mais parce qu’il subit la crise de 2008 de plein fouet, défraie régulièrement la chronique. Le nationalisme revient d’autant plus en force que le pays s’était rallié à l’économie libérale la plus active et a subit, directement ou par le fait de sa population, les emprunts toxiques
Avec la nouvelle constitution du premier ministre Victor Orban, puis la loi sur la presse (retour à la censure), les soucis de l’industrie avec les déversements de boues toxiques, nous voici avec une ville qui met au travail forcé ses Roms.
Il s’agit de les payer moins cher que le taux horaire de base afin qu’ils puissent conserver les aides sociales locales. Tout ceci sur fond de démonstration de force de chemises noires, relent nauséabond de l’Histoire du vingtième siècle.

C’est une affaire qui « marche » dans l’indifférence générale ! Ou bien qui déclenche des réactions affirmées, incapables de dialogue pertinent.

Si les tendances totalitaires n’ont pas épargné l’Europe ce dernières décennies (je pense à l’Autriche), cette fois, le scandale est le silence des plus hautes institutions européennes … ce silence est complice.

Fultrix.

Mise à jour en date du 15/01/2012 :
Une nouvelle constitution vient d’entrée en vigueur.
La référence à la République est évacuée au profit de Dieu. La Laïcité disparait, ainsi que de nombreuses libertés fondamentales. Pourtant, nous sommes en Europe !
Puisque les institutions européennes ne semblent pas bouger, les citoyens s’organisent avec cette pétition.
Merci Marie pour nous avoir transmis l’information !
Mise à jour en date du 22/03/2012 :
Le Conseil de l’Europe continue de mettre la pression sur le gouvernement Orban sur les points les plus totalitaires et discriminant de la nouvelle constitution, à savoir , la liberté religieuse et l’indépendance de la justice. Point presse de l’organisation, ici.
Mise à jour en date du 08/01/2013 :
Les dérapages verbaux se poursuivent de la part de gens ayant une forte audience. C’est un véritable appel au meurtre !
Mise à jour en date du 20/03/2013 :
La constitution a été modifiée afin de mettre au pas la cour constitutionnelle en l’obligeant à produire une nouvelle jurisprudence exclusivement basée sur la nouvelle constitution. C’est faire table rase du passé et de l’histoire de cette juridiction et des grands principes qui fonde la société hongroise. Et comme une horreur ne vient jamais seule, des distinctions ont été distribuées à des personnalités particulièrement ancrées à l’extrême droite, dans l’optique de flatter les électeurs séduits par les formations extrémistes.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Débats et société, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour « Hongrie, terre déchirée »

  1. mariethureau dit :

    Il faut interpeller Madame Reding, Vice-Présidente de la Commission Européenne, en charge de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté ! Il faut également saisir la Commission LIBE (libertés civiles, justice et affaires intérieures) sur ce sujet !

    Jamais on aurait imaginé une horreur pareille dans un pays de l’UE !

  2. mariethureau dit :

    Trouver les adresses et écrire en tant que citoyen, c’est toujours possible !

    D’autant plus que l’on apprend que, pendant ce temps-là, les manifestations anti-Rroms se multiplient en Bulgarie (où, comme par hasard, des élections sont en vue) : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110928.REU7347/nouvelles-manifestations-contre-les-roms-en-bulgarie.html

  3. mariethureau dit :

    Pour contacter V. Reding, le mieux me semble d’écrire un courrier (seul ou à plusieurs) et de l’envoyer à : Viviane Reding
    European Commission
    Vice-President in charge of Justice, Fundamental Rights and Citizenship
    BE-1049 Brussels
    Belgium

  4. Ping : Les dictateurs ont toujours été élus … | Calami, ite !

  5. Ping : Coup de boutoir en Grèce à l’encontre de la Démocratie ? | Calami, ite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s