De drôles de petits moulins.


Naïvement, j’étais persuadée qu’un moulin à eau disposait im-pé-ra-ti-ve-ment d’une roue à aubes, alimenté par un bief.

Las, que nenni !

Peu importe l’usage du moulin (farine, papier, huilerie, tissage), l’hydraulique, seule, m’intéresse.

Les moulins de Razel, en Corrèze, sur le plateau de Millevaches (ou presque) auront su me faire découvrir un autre mécanisme.

Habituellement, un moulin à eau, c’est  :

Moulin à aubes - schéma

Il faudra désormais que j’intègre le système dit « à cuillers », comme çà :

Moulin à cuillers - schéma

Détail de la « cuiller » :

schéma des cuillers

Le système de la roue à aubes se trouve plutôt en plaine.

Il nécessite une « grosse » rivière. Comme elle est souvent navigable, le bief permet un détournement de l’eau sans perturber les autres usages.

Il garanti également le contrôle du débit hydraulique et donc la force mécanique du système dans la durée (sur l’année).

Sur le plateau de Millevaches, l’eau est là, sans soucis. Mais la Creuse, la Dordogne, la Vézère et la Vienne ne sont encore que de simples ruisseaux au début de leur cours.

Heureusement, en montagne, la pente et la fonte des neige assurent un certain débit au printemps. Le système, mis à plat, avec des cuillers permet l’installation à l’envie de plusieurs petites structures.

C’est ce qu’illustre parfaitement le site de Razel : trois petits moulins, de moins de quinze mètres carré chacun, ont ainsi, à la belle saison, mouliné jours et nuits, la farine nécessaire aux populations alentours.

Fultrix.

PS. Les moulins connaissent des jours sombres. Sous prétexte de remettre en l’état les cours d’eau, des retenues d’eau sont détruites, les activités économiques, avec.
De même, sous prétexte de protéger l’intégrité des populations aquatiques (poissons, amphibiens et autres), les propriétaires doivent installer des systèmes protecteurs onéreux.
Un exemple suisse, et les fiches techniques du SDAGE Loire-Bretagne pour l’Allier.

Publicités

A propos fultrix

European civis sum ! Είμαι Ευρωπαίος πολίτης !
Galerie | Cet article, publié dans Chroniques, Les petits riens, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s